«

»

Mai 03

L’APNAIR en 10 points

Qui sommes-nous ?

Le bureau de direction est composé de militaires d’actives ou titulaires d’un contrat de réserve opérationnelle.

Quels sont nos objectifs ?

Promouvoir et préserver les intérêts des personnels dans le domaine de la condition militaire. L’association est un acteur du dialogue supplémentaire auprès des autorités de tutelle, complémentaires à l’existant.

Quels sont les sujets que l’APNAIR pourrait porter ?

Pas de traitement spécifique de cas individuels.

Toutes les problématiques collectives qui entrent dans le périmètre de la condition militaire.

Qui peut adhérer à l’APNAIR ?

Tout le personnel de l’armée de l’air d’active ou titulaire d’un contrat de réserve opérationnelle ainsi que le personnel des autres Armées, Directions ou Services œuvrant au profit de l’Aéronautique ou partageant ses idées d’excellence technique et de dévouement au service de l’Etat.

Mon adhésion sera-t-elle connue / publique ?

Non. Un annuaire des membres de l’association sera réservé aux personnels à jour de cotisation. Cependant, il vous est possible de ne pas être inscrit sur cet annuaire en le signalant simplement sur le bulletin d’adhésion.

Quels sont les interlocuteurs de l’APNAIR ?

De par son statut d’APNM, l’APNAIR a vocation à dialoguer directement avec les hautes autorités du ministère de la Défense ainsi que le HCECM.

Comment adhérer à l’APNAIR ?

Un bulletin d’adhésion est disponible en ligne sur le site apnair.fr.

Une fois renseigné, il suffit de le transmettre à l’adresse du bureau accompagné d’un chèque du montant souhaité.

Il est possible d’adhérer pour l’année 2016 ou pour 2016 et 2017.

A quoi sert ma cotisation ?

Principalement utilisée pour pourvoir aux dépenses de gestion de l’association que nous essayons de réduire au maximum.

L’adhésion annuelle est fixée à 10€ / an soit 0.83€ par mois.

Qu’est-ce que la représentativité ?

En période transitoire, le seuil de représentativité des APNM est fixé à 1% du personnel militaire soit pour l’AA environ 450 personnes mais elle doit aussi être représentative de chaque catégorie de grade  : environ 70 officiers, 230 sous-officiers et 140 militaires du rang.

A la fin de la période transitoire (en 2021), elle sera fixée à environ 5% soit un peu plus de 2250 personnels militaires pour l’Armée de l’Air.

Pourquoi celle-ci est-elle nécessaire ?

Afin que nos demandes soient prises en compte avec le poids nécessaire, il est indispensable que l’APNAIR parle au nom du plus grand nombre.

Plus nous serons nombreux, mieux nous serons écoutés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>