»

Fév 23

APN Air pourquoi ? pour qui ?

Pourquoi ?

 l’APN Air s’engage à préserver et promouvoir les intérêts des aviateurs et des personnels militaires travaillant au profit du milieu de l’aéronautique et de l’espace en ce qui concerne la condition militaire.

3 PRINCIPES FONDAMENTAUX : COHESION – COMPETENCES – ETAT D’ESPRIT

COHESION :
Une équipe soudée, œuvrant de longue date au sein des instances représentatives et de concertation.
COMPETENCES : 
Les membres sont Inter catégoriels, des présidents de catégories, des membres CFM et CSFM, membres du Groupe de Liaison, membres du CSFM, de recrutements diversifiés, des parcours professionnels et de spécialités différentes.
ETAT D’ESPRIT : 
Les membres doivent être Irréprochable, avec la volonté de voir se créer une association utile respectant les valeurs des aviateurs et des militaires travaillant au profit du milieu aéronautique et de l’espace.

Pour Qui ?

L’Association professionnelle nationale militaire de l’Air (APN Air) est un nouvel acteur du dialogue qui recherche de la complémentarité avec les structures existantes :
– La hiérarchie
– Les correspondants personnels auprès CEMAA et DRHAA
– Les présidents de catégories
– Les membres du conseil de la fonction militaire (CFM Air) et du Conseil supérieur de la fonction militaire (CSFM)

Objectif immédiat : devenir une association représentative au niveau de l’Armée de l’air (1% des effectifs et 1% par groupe de grade).

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonnechose

    Bonjour,
    Est-ce un aveu d’échec de nos structures actuelles. On prend les mêmes et on recommence ? Présidents de catégories, conseillers DRHAA, menbres CFM, menbres CSFM. Il n’y avait pas de dialogues ou de cohésion jusqu’alors ?
    Quel est la plus value ?
    Si j’étais cynique ou paranoïaque, je penserai que ce serai un moyen de faire mourir dans l’oeuf la notion de syndicat … (Théorie du complot ).
    Si j’étais naïf, je trouverai le concept intéressant … (Lol)
    Je ne pense pas être l’un ou l’autre.
    Ces notions de prévalence ou d’incidence m’interroge.
    Notez que je loue votre engagement, mais je n’adhère pas. Je ne vous traite pas de marionnettes, soyez en sûr !
    Je vous envoie ce commentaire afin d’avoir une réponse, finalement, j’espère que vous me convaincrez !
    Comme on dit à l’armée,
    Respectueusement, Cordialement.

  2. Lionel Hillaireau

    Bonsoir,
    Merci pour ce commentaire qui restera le premier dans l’histoire de l’APNAIR.
    Pour faire limpide, la création de l’APNAIR ne constitue en rien un aveu d’échec pour les structures existantes auxquelles nous sommes tous fiers d’avoir participés.
    C’est juste un acteur de plus de la condition militaire, indépendant, professionnel et doté d’une capacité juridique nouvelle.
    Pas de cynisme, pas de paranoïa et surtout pas de naïveté,ce n’est pas le concept.
    Avant tout nous avons construit ce projet sur une cohésion sans faille, avec notre compétence dans un domaine inter catégoriel où beaucoup de choses se passent, se passent très vite et où la réactivité d’une association à se positionner sur les sujets ne peux pas nuire. Quant à l’état d’esprit qui nous anime, bien que déterminé et n’en déplaise, il n’a rien de commun avec une quelconque forme de syndicalisme.
    A ce stade c’est vrai nous nous sommes surtout attachés à l’emballage, à notre rythme et comme on sait le faire dans l’aéronautique. La structure est presque opérationnelle, nous allons pouvoir commencer à être utiles.
    Après il ne faut surtout pas se mentir, seules les adhésions nous donnerons la représentativité, qui apparaît déjà indispensable pour exister. Paradoxalement il nous faut donc aujourd’hui pouvoir convaincre le plus grand nombre sans n’ avoir encore rien montré.
    Ca ne durera pas, au final nous demandons à être jugés sur notre pertinence, sur nos résultats, sur notre capacité à être utiles à nos pairs.
    C’est juste le début du film et la séance coûte 10 euros.

  3. BARBERI-MOINE

    Bonsoir,
    bravo, enfin une APN Air, le début de l’aventure est lancé, merci à tous les membres fondateurs. Membre depuis mai 2015 de GENDXXI, je suis de très près cette précieuse avancée, venant d’adhérer à présent à APNAIR puisque aviateur.
    Le déficit d’image est considérable et l’ignorance du phénomène APNM quasi générale à l’heure actuelle. Quelles consignes, directives, latitudes… donnez-vous pour qu’en local nous puissions nous faire connaître et s’implanter dans le paysage de la concertation ? Une action de com’ sur un sujet sensible ou brûlant avec passage TV style BFM ou sur plateau TV ne permettrait-elle pas de faire le buzz et d’amorcer la pompe ? Pour faire simple il y a quelques bonnes volontés partout mais pour faire connaître ce mode de dialogue nouveau il faudrait un vade mecum issu de l’équipe dirigeante sur l’aspect communication à tenir vis-a-vis de nos frères d’armes des bases aériennes, les moyens à solliciter auprès du commandement (local ?…), et les éléments de langage sur ce qu’est l’APNAir (et ce qu’elle n’est pas…). Utilisons nos méthodes militaires bien rôdées au service de cette belle cause.
    En tout cas je suis avec vous et disponible sur ma BDD !
    Cordialement

  4. JP2B

    Bonjour APNAIR,

    je ne sais encore ce que l’APNAIR va apporter de mieux à notre condition de vie d’aviateurs.
    Néanmoins, j’espère qu elle devienne au plus vite indépendante et protectrice de nos valeurs, de forces et d’ambitions, de relations sociales et humaines, pratiques et juridiques afin de servir chaque militaire de par son engagement pour le bien de son service, de sa vie au service de la France.
    je garde malgré tout espoir qu’elle permette à chacun de nous de nous donner la force et l’indépendance de certaines dérives…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>