«

»

Mai 03

Le mot du président

APNAir

Bonjour à toutes et à tous,

Comme vous le savez peut-être déjà, la première association professionnelle nationale militaire de culture « air » a vu le jour au mois de février dernier.

Notre association, l’APNAIR, se positionne comme un acteur supplémentaire du dialogue et a pour objectif de promouvoir et préserver dans le domaine de la condition militaire, les intérêts des aviateurs et du personnel œuvrant au profit de l’aéronautique et de l’espace.

Les statuts, la charte éthique et la composition du bureau sont actuellement consultables sur le site internet accessible à l’adresse suivante : www.apnair.fr.

A l’occasion de votre visite sur le site, vous remarquerez que l’ensemble des membres fondateurs sont des personnels qui justifient déjà de compétences solides dans le domaine de la condition militaire et ce du fait d’une implication forte au sein des différentes instances de concertation (CFM – CSFM) ou dans leurs fonctions de représentativité (présidents de catégorie).

Mais alors qu’est-ce qui différencie l’APNAIR des structures existantes ?

La création de l’APNAIR ne constitue en rien un aveu d’échec pour les structures existantes auxquelles nos membres sont fiers de participer.

C’est un acteur de plus de la condition militaire, indépendant, professionnel et doté d’une capacité juridique nouvelle, « ester en justice » au nom de ses adhérents.

Avant tout, le projet a été construit sur les bases d’une cohésion sans faille, avec des compétences solides dans un domaine inter catégoriel où beaucoup de choses se passent, se passent très vite et où la réactivité d’une association à se positionner sur les sujets apparait indispensable.

Concrètement quels sujets ?

Pour être au cœur de l’actualité de la condition militaire, quelques sujets d’importances sont déjà identifiés et feront très rapidement l’objet d’actions :

  • Nature et conditions de mise en œuvre des mesures liées au protocole parcours carrière et rémunération (PPCR) avec une attention particulière sur les grilles indiciaires associées ;

  • Déclinaison du plan d’amélioration de la condition du personnel (PACP) annoncé par le ministre de la défense. Nous serons attentifs à la prise en compte des spécificités des missions de l’armée de l’air et plus largement de celles du milieu aéronautique ;

  • Suite aux annonces du très favorable plan de valorisation des carrières, des compétences et des métiers de la gendarmerie, nous demandons que soit ouvert sans délai le chantier des mesures analogues pour les forces armées ;

  • Demande formelle auprès du ministre de la défense de mettre à disposition des personnels militaires un compte épargne permission (CEP) ;

  • La transposition du nouvel espace statutaire de la catégorie C de la fonction publique (NES C) aux armées sur une seule année afin de supprimer les effets d’inversion de soldes constatés chez les plus jeunes ;

  • L’étude et l’analyse des différentes situations familiales au regard des exigences et spécificités du métier de militaire (célibataires, mariés ou remariés, pacsés et divorcés, célibataires géographiques).

Ces sujets de « fonds » et d’actualités ont vocation à être complétés par des sujets du « quotidien » qui remonteront des adhérents. Sans jamais se positionner sur des cas strictement individuels, nous en extrairons les problématiques à caractère collectif pour proposer et défendre des solutions utiles à tous.

A quoi va servir la cotisation ?

La cotisation est fixée à 10€ pour l’année 2016 (soit 0.83€ par mois). Les fonds collectés seront principalement utilisés pour les frais de fonctionnement, que nous nous engageons à réduire autant que possible, et les publications à l’attention des membres de l’association.

L’APNAIR pourra aussi, en justifiant du critère de représentativité que lui apportera un volume suffisant d’adhérents, prétendre à la perception de subventions.

En toute transparence et conformément à la loi, les comptes seront présentés et soumis à approbation de l’assemblée générale annuelle.

Pourquoi les adhésions revêtent elles une grande importance ?

Le seuil de représentativité de l’APNAIR, pour l’Armée de l’air, est à ce jour fixé à 1% de l’effectif militaire (445) avec une répartition catégorielle d’au moins 1% d’officiers (75), 1% de sous-officiers (230) et 1% de militaires du rang (140).

C’est donc un point capital à très court terme.

L’objectif est d’obtenir cette représentativité, indispensable à la qualité du dialogue, avant l’été, pour que les idées des militaires travaillant dans le milieu aéronautique (vecteur de technicité, d’excellence et de dévouement au service de l’Etat) puissent se faire entendre avec force face à d’autres acteurs parfois corporatistes. Les associations professionnelles nationales de militaires sont un nouveau dispositif et ne peuvent présenter aucun bilan. C’est dans ce contexte un peu paradoxal que nous lançons aujourd’hui notre campagne d’adhésion.

Nous serons toutefois rapidement jugés sur notre pertinence, sur nos résultats, sur notre capacité à être utiles à nos pairs.

Vous trouverez sur le site de l’association le bulletin d’adhésion à télécharger et à nous retourner accompagné de la cotisation.

Bien sûr vous avez sans doute l’impression que je vous ai fait une présentation de l’APNAir empreinte d’un idéalisme naïf. Mais je ne peux que vous rappeler les propos de J. Lennon :

« Vous pouvez dire que je suis un rêveur,

Mais je ne suis pas le seul,

J’espère qu’un jour vous nous rejoindrez ».

Président de l’Association Professionnelle Nationale militaire de l’Air

Capitaine Lionel Hillaireau

(3 commentaires)

  1. KERLOC'H André

    Félicitations et tous mes voeux de réussite à toute l’équipe et à l’APNAIR.
    Rien n’est moins vrai que cette devise « unir pour faire face ».
    André KERLOC’H, également Indoux rêveur.

  2. lacourarie

    Longue vie à cette association qui va dans le sens de ce que j’ai toujours prôné lorsque j’étais président de catégorie (nostalgie). Bon courage à toutes et à tous

  3. MORRA Paul

    Bonjour à tous nos camarades de l’armée de l’air et à l’équipe de l’APNAIR.

    En ma qualité de président de l’APNM ADEFDROMIL-GEND à caractère interarmées, je vous adresse au nom de tous nos adhérents, nos plus vives félicitations pour votre initiative et la bienvenue parmi les APNM.

    Nous partageons votre ambition, celui de préserver et de promouvoir la condition de tous les militaires sans dogmatisme ni sectarisme.

    Bon courage à toute votre équipe.

    Très cordialement,
    MORRA Paul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>